Bulletin d’informations hebdomadaire : 13 août 2021

Bienvenue au bulletin d’information hebdomadaire présenté par Marry Jane ! Aujourd’hui, nous allons vous présenter sept actualités fraîches du monde du CBD et des produits liés au CBD. En clair, tout ce qui vous intéresse sans doute si vous envisagez de consommer ou consommez déjà des produits à base de CBD. C’est parti !

Gibraltar prépare la législation autorisant l’importation, l’exportation, la production et la fourniture de cannabis médical

Aujourd’hui, nous commençons par Gibraltar, à l’extrémité sud du continent européen. Le ministre de la santé publique du territoire a annoncé au parlement que le gouvernement publiera bientôt une législation visant à créer une industrie du cannabis médical bien réglementée à Gibraltar. Cette législation réglementera la production, l’importation, l’exportation, la commercialisation et la fourniture de cannabis à but médical et à des fins assimilées, y compris la création d’emplois de qualité.

L’Idaho se dit prêt à soumettre prochainement son programme sur le cannabis au département américain de l’agriculture (USDA)

Traversant l’océan Atlantique, nous nous dirigeons vers les États-Unis. Selon le département de l’agriculture de l’Idaho (ISDA), l’État pourrait commencer à accepter les demandes de permis de culture du chanvre d’ici la mi-octobre, et les plantations pourraient commencer au printemps prochain. En avril, le gouverneur Brad Little a signé la loi sur le chanvre de l’État, légalisant la production, la vente et le traitement du chanvre industriel dans le cadre de la réglementation de l’ISDA. Des permis seront accordés aux producteurs et aux transformateurs. Le CBD est illégal selon les dispositions de la loi. Au fait, l’Idaho est le dernier des États américains à établir un programme sur le cannabis.

L’État de Washington certifiera les extraits produits pour être vendus dans d’autres États

Le ministère de l’agriculture de l’État de Washington va commencer à certifier les extraits de cannabis. Dans le cadre de ce nouveau programme, les producteurs qui souhaitent produire des extraits de chanvre destinés à être utilisés comme ingrédients alimentaires peuvent demander un certificat d’extrait de chanvre, qui garantit le respect des exigences de l’État de Washington en matière d’inspection et de bonnes pratiques de fabrication. Mais ces produits ne peuvent être vendus qu’en dehors de l’État. Le CBD et les autres extraits de chanvre sont interdits en tant que compléments alimentaires dans l’État de Washington, mais peuvent être commercialisés dans le cadre du commerce entre États.

Un membre du Congrès brésilien demande que le chanvre industriel et le cannabis médical soient autorisés pour stimuler l’économie.

Nous descendons maintenant vers le sud. Lors d’un séminaire sur les défis actuels et futurs du cadre réglementaire du cannabis médicinal organisé par l’Association du barreau brésilien, le député brésilien João Carlos Bacelar Batista a rappelé l’importance de la réglementation du chanvre dans le pays. “Elle est nécessaire pour l’économie et la santé du Brésil. Défions les opposants et faisons preuve que nous pouvons seulement gagner”, a déclaré le membre du Congrès. Il a également mentionné que le chanvre industriel n’est pas un produit psychotrope et qu’il a des milliers d’utilisations dans une variété d’industries telles que les produits pharmaceutiques, les textiles, le recyclage, l’automobile, l’alimentation et les boissons, les ingénieurs civils et l’agrobusiness.

Le Paraguay devient le premier pays d’Amérique latine à exporter des graines de chanvre biologique vers l’Europe

20 tonnes de graines de chanvre biologiques certifiés cultivées au Paraguay pendant la saison de croissance estivale 2020-2021 ont été exportées vers l’Union européenne. Le Paraguay serait le troisième pays à exporter des graines de chanvre vers l’Union européenne, après le Canada et la Chine.

Le Parlement israélien ne parvient pas à obtenir un soutien majoritaire pour le projet de loi sur la légalisation du cannabis

Un projet de loi visant à retirer de la circulation l’usage récréatif de 50 grammes et 15 graines de cannabis pour un usage personnel, et à reclasser le CBD comme complément alimentaire, a échoué à obtenir la majorité des voix au Parlement israélien (Knesset). Le projet de loi qui avait été déposé n’a pas été adopté par 52 voix contre 55. L’échec du projet de loi signifie que la campagne devra attendre encore six mois avant de pouvoir tenter à nouveau de le soumettre au Parlement de la Knesset pour un second vote.

L’Australie mène une étude sur l’effet entourage du cannabis

Nous terminons l’édition d’aujourd’hui par une actualité scientifique. La Lambert Initiative for Cannabinoid Therapeutics de l’Université de Sydney a effectué des recherches prouvant que les extraits de chanvre pouvaient délivrer de fortes concentrations d’acides cannabinoïdes à des souris via un mécanisme d'”environnement pharmacocinétique”. Ces concentrations sont plus élevées que lorsqu’ils sont administrés seuls en tant que molécule unique. L’extrait a libéré des concentrations 14 fois plus élevées d’acide cannabidiolique (CBDA) dans la circulation sanguine après administration orale à des souris. L’auteur principal de l’étude, le Dr Lyndsey Anderson, a déclaré : “Ce résultat nous fournit une voie pour explorer pourquoi certains extraits de cannabis produisent des effets pharmacologiques chez l’homme à des doses plus faibles”.

Pour finir

Notre bulletin d’informations hebdomadaire d’aujourd’hui est fini. Continuez à suivre notre blog pour d’autres interviews passionnantes, des articles informatifs et des bulletins d’informations. Passez un bon week-end et faites attention à vous !

Other intersting reading
Tolérance au CBD
Le CBD et la santé cardiovasculaire
Rencontrez l’équipe Marry Jane : Entrevue avec Mischa Gribi (partie 1)