Bulletin d’informations hebdomadaire : 30 juillet 2021

Le mois de juillet touche à sa fin, mais ce n’est pas la peine de s’énerver. Une autre semaine de travail se termine et aujourd’hui, comme d’habitude, nous avons collecté les principaux faits marquants de l’actualité du monde du CBD et des produits liés au CBD des sept derniers jours.

Le gouvernement néerlandais explique aux propriétaires de bars comment mettre en place une chaîne d’approvisionnement de cannabis contrôlée

Comme d’habitude, nous commençons par l’Europe. Aujourd’hui, notre premier arrêt est aux Pays-Bas. Le gouvernement du pays a publié un décret pour inviter à des consultations et obtenir des commentaires. Le gouvernement a demandé aux agriculteurs de cannabis et aux cafés de participer à des consultations concernant l’expérience de la chaîne de cafés fermée. Parmi les participants se trouvent l’Association pour la levée de l’interdiction du cannabis et 50 autres organisations.

Le gouvernement irlandais se charge de rembourser les patients dans le cadre d’un nouveau programme d’accès au cannabis médical.

Le ministère irlandais de la santé a annoncé qu’un nouveau programme d’accès au cannabis médical (MCAP) est en place depuis juillet 2021. Désormais, les patients qui reçoivent du cannabis médical avec autorisation du ministère seront remboursés directement par l’État pour leurs soins. Cependant, l’accès au cannabis médical en Irlande reste très en retard par rapport aux autres pays d’Europe. En décembre 2020, la possession de cannabis a été ajoutée à la liste des infractions qui ne font pas l’objet de poursuites judiciaires mais donnent lieu à un signalement de la police ainsi qu’une amende.

En Georgie, la commission du cannabis se rapproche des autorisations de cultures.

Passons aux États-Unis. La Commission d’accès au cannabis médical de Georgia a fait un pas vers la validation des permis de culture de cannabis lors d’une récente réunion, mais n’a pas annoncé les gagnants. Même si la commission n’a pas annoncé les titulaires des permis, elle a voté en faveur de la mise au point des résultats des demandes qui ont été examinées lors d’une réunion exécutive. Ces résultats seront utilisés pour attribuer les autorisations. Le président de la Commission, le Dr Christopher Edwards, a déclaré que la prochaine étape serait de contacter les candidats. “Pour connaître leur intérêt, leur intention, leur progrès, leur réponse ou leur retrait, si nécessaire.”

Une université en Argentine va construire un laboratoire pour produire de l’huile de cannabis

L’Université nationale de Lanús prévoit la construction d’une infrastructure pour des recherches cliniques, ethnographiques et épidémiologiques sur l’huile de cannabis médical, ce qui permettra d’élargir la compréhension scientifique et de valider les connaissances populaires. Hugo Spinelli, directeur de l’Institut de santé collective de l’université, a déclaré que : “L’huile de cannabis a des propriétés thérapeutiques très importantes. C’est un sujet auquel la médecine n’a pas accordé la priorité… la question de l’huile de cannabis provient des secteurs traditionnels qui sauvent ce savoir ancestral.”

Le Ministère de l’Intérieur uruguayen va apporter des changements aux lois de l’auto-culture du cannabis pour lutter contre le marché illégal

Passons à l’Uruguay voisin, où le ministre de l’Intérieur du pays, Luis Alberto Heber, a assuré qu’il était prêt à apporter des changements concernant les auto-culteurs de cannabis. M. Heber a indiqué que cette question particulière est l’un des points qu’il souhaite aborder lors de la réunion de la commission sénatoriale de la sécurité et de la coexistence. “Ce qui se passe, c’est qu’avec l’auto-culture, il y a deux personnes : une qui cultive et une qui consomme. Mais nous sommes prêts à faire face. Nous avons besoin des adresses des clubs de cannabis pour distinguer l’illégal du légal” a souligné le ministre.

La Thaïlande étudie l’extraction du chanvre pour des recherches médicales

Des experts de l’université de Khon Kaen (KKU) en Thaïlande se sont rassemblés pour discuter d’une collaboration concernant l’extraction du chanvre en vue de développer des produits de cette plante. La mission principale de l’institut est de mener des recherches sur le chanvre et le cannabis à destination de la médecine et des industries associées, ce qui constitue une entreprise constante pour l’institut.

Au Zimbabwe, les agriculteurs abandonnent la culture du tabac pour celle du chanvre, celui-ci dépassant le tabac en matière de stabilité du marché

Notre prochaine destination est le continent africain. Le Zimbabwe a retiré les règles imposant la propriété du gouvernement pour la culture du cannabis afin d’encourager les investissements dans cette plante à destination industrielle et médicale. Le Zimbabwe est le plus grand producteur de tabac d’Afrique, mais les autorités s’attendent à ce que les recettes d’exportation du chanvre remplacent le tabac, les agriculteurs cherchant à obtenir un plus fort taux de rentabilité de leurs récoltes. Attirer les investisseurs étrangers pourrait donner un coup de pouce bien nécessaire à l’économie zimbabwéenne, qui est en crise depuis plus de 20 ans.

Pour finir

Voilà qui conclut le résumé hebdomadaire des actualités de Marry Jane du 30 juillet 2021. Passez un bon week-end et n’oubliez pas de suivre notre blog pour plus d’informations intéressantes, que vous soyez un consommateur de produits de CBD ou non. Portez-vous bien et à bientôt !

Other intersting reading
Le CBD pendant l’entraînement et la récupération liés au marathon
Le chanvre et les matériaux de construction
Rencontrez l’équipe Marry Jane : entrevue avec Ebru Zengin