Composés du cannabis et COVID-19

La pandémie de COVID-19 balaie le monde depuis près de deux ans et a changé toutes nos vies. Aujourd’hui, les scientifiques du monde entier s’efforcent de trouver différentes solutions pour y mettre un terme. Plusieurs vaccins ont déjà été administrés dans le monde, et les recherches se poursuivent. Mais l’industrie du CBD ne reste pas à l’écart et contribue également à la lutte contre le virus. Dans cet article, nous allons passer en revue les dernières découvertes scientifiques impliquant des composés du cannabis et leur utilisation comme traitement possible du COVID-19.

C’est quoi le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est l’un des plus de cent cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Selon l’étude, ce composé est non psychoactif, ce qui signifie qu’il ne peut pas faire planer (provoquer l’effet dit “d’entourage”). En outre, diverses études indiquent que le CBD peut avoir plusieurs effets potentiels sur la santé, comme la possibilité d’aider à traiter l’anxiété, la dépression, la douleur chronique, le stress et l’insomnie. La gamme de produits différents contenant du CBD est large et s’élargit chaque année..

Cependant, toute médaille a son revers, et le CBD peut également avoir des effets secondaires. La sécheresse buccale, la somnolence et les problèmes gastro-intestinaux sont parmi les plus courants. Vous pouvez en savoir plus sur les effets secondaires possibles de la prise de CBD dans nos articles de blog.

Le CBD fait l’objet de nombreuses études, et parmi celles-ci, les plus actuelles et les plus importantes ont trait à la pandémie de COVID-19. Dans cet article, nous vous présentons les résultats d’études actuelles, déjà achevées ou en cours de réalisation.

A propos du COVID-19

Le COVID-19 est une menace mondiale qui est apparue de manière soudaine. Née en Chine à la fin de l’année 2019, elle a été déclarée pandémie par l’Organisation mondiale de la santé en mars 2020. À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de 360 millions de cas d’infection ont été enregistrés et, malheureusement, plus de 5,5 millions de personnes sont décédées.

Les principaux symptômes du COVID-19 sont la fièvre, la toux (sèche ou avec peu de crachats), l’essoufflement, la respiration oppressée, la perte de l’odorat et du goût. Certains scientifiques soulignent également des maux de tête, une pharyngite et une congestion nasale. La principale complication du COVID-19 est la pneumonie virale.

Selon les données scientifiques, le virus peut être transmis de la manière suivante : par contact étroit (par une poignée de main ou des objets ménagers), par de minuscules gouttelettes liquides en suspension dans l’air (en toussant, en éternuant, en parlant) et de manière aérogène (par des particules de poussière dans l’air).

Malheureusement, il n’existe toujours pas de remède contre le COVID-19, mais les chercheurs travaillent à la mise au point de médicaments pour surmonter les problèmes liés à la pandémie.

Composés du cannabis et infection par le virus COVID-19

Et maintenant, les dernières nouvelles scientifiques concernant le CBD. Comme le disent les chercheurs, un composé non psychoactif dérivé de la plante de cannabis pourrait aider à prévenir ou à traiter le COVID-19, ce qui justifie une étude plus approfondie dans le cadre d’essais cliniques rigoureux. L’équipe de recherche de l’université d’État de l’Oregon a conclu que l’acide cannabigérolique (CBGA) et l’acide cannabidiolique (CBDA), deux acides cannabinoïdes que l’on trouve couramment dans le chanvre, peuvent se lier à la protéine spike du SRAS-CoV-2, le virus connu pour être à l’origine du COVID-19. Par conséquent, ces composés peuvent empêcher le virus de pénétrer dans les cellules et de provoquer une infection.

Une autre étude menée par une équipe de l’Université de Chicago a examiné le CBD et les cellules infectées par le SRAS-CoV-2 dans des expériences de laboratoire. Les résultats de l’étude semblent montrer que la CBD a contribué à freiner le SRAS-CoV-2 dans les cellules infectées. Grâce à l’utilisation de petites doses de CBD hautement purifié, à peu près équivalentes à ce que les patients reçoivent par voie orale et qui est déjà approuvé pour l’épilepsie grave, les scientifiques ont constaté que le CBD n’empêchait pas le coronavirus d’infecter les cellules dans des tubes à essai. Elle agissait plutôt peu de temps après la pénétration du virus dans les cellules, l’empêchant partiellement de faire des copies de lui-même grâce à ses effets sur la protéine inflammatoire interféron. Des effets similaires ont été constatés chez les souris infectées.

Une autre étude menée par des chercheurs israéliens du Rabin Medical Centre est un essai préliminaire qui vise à évaluer les effets possibles du CBD chez les patients gravement ou critiquement malades. Actuellement, l’équipe étudie la possibilité d’un essai clinique qui ciblerait probablement les cas asymptomatiques ou légers de COVID, il est donc trop tôt pour se prononcer sur les résultats de cette recherche.

Qu’en est-il des différentes variantes du COVID-19 ?

L’évolution du COVID-19 donne lieu à l’apparition de nouveaux variants. Actuellement, le variant B.1.1.529 (Omicron) est le plus répandu parmi les nouveaux cas d’infection. Selon l’équipe de recherche de l’Université d’État de l’Oregon, le CBDA et le CBGA ont bloqué l’action des variantes émergentes du virus à l’origine du COVID-19, affirmant que les composés pourraient être tout aussi efficaces contre les variantes B.1.1.7 (Alpha) et B.1.351 (Beta). Mais qu’en est-il des variantes les plus récentes ?

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires, l’équipe a noté que, selon l’étude, les cannabinoïdes pourraient être développés en médicaments pour prévenir ou traiter le COVID-19. Selon les scientifiques, la combinaison de la vaccination et du traitement par CBDA/CBGA devrait créer des conditions beaucoup plus difficiles pour le SRAS-CoV-2.

Dernières réflexions

Il s’agit d’une revue des résultats scientifiques actuels sur la recherche de la CBD concernant le virus COVID-19. Le CBD ou cannabidiol est un composé non psychoactif qui pourrait s’avérer bénéfique dans le traitement de divers problèmes de santé. Et les dernières découvertes scientifiques pourraient constituer une avancée prometteuse pour combattre le COVID-19 à l’avenir et mettre fin à la pandémie. D’un autre côté, il est extrêmement important de comprendre que la CBD n’est pas le remède ultime contre le COVID-19. La vaccination, la distanciation sociale, le port de masques et une hygiène accrue sont les meilleurs moyens d’empêcher la propagation du virus et d’améliorer l’état de santé personnel et global. Prenez soin de vous, restez en sécurité et rejoignez-nous pour garder un œil sur les tendances de l’industrie du CBD.

Source

  1. CBD: Does it cause a high? (https://www.medicalnewstoday.com/articles/does-cbd-get-you-high)
  2. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6326553/)
  3. Cannabidiol as a Potential Treatment for Anxiety Disorders (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4604171/)
  4. The Role of Cannabidiol (CBD) in Chronic Pain Management: An Assessment of Current Evidence (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31980957/)
  5. Side Effects of CBD Oil: What Are the Risks? (https://marryjane.com/blog/side-effects-of-cbd-oil-what-are-the-risks/)
  6. WHO Coronavirus (COVID-19) Dashboard (https://covid19.who.int/)
  7. Coronavirus disease (COVID-19) (https://www.who.int/news-room/questions-and-answers/item/coronavirus-disease-covid-19)
  8. Cannabinoids Block Cellular Entry of SARS-CoV-2 and the Emerging Variants (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/35007072/)
  9. Cannabidiol inhibits SARS-CoV-2 replication through induction of the host ER stress and innate immune responses (https://www.science.org/doi/10.1126/sciadv.abi6110)
  10. Cannabis compound CBD stops coronavirus in test tube, but can it treat COVID? (https://www.reuters.com/business/healthcare-pharmaceuticals/cannabis-compound-cbd-stops-coronavirus-test-tube-can-it-treat-covid-2022-01-25/)
  11. Oregon State research shows hemp compounds prevent coronavirus from entering human cells (https://today.oregonstate.edu/news/oregon-state-research-shows-hemp-compounds-prevent-coronavirus-entering-human-cells)
AUTRE LECTURE INTÉRESSANTE
Bulletin d’informations hebdomadaire : 17 Septembre 2021
Les effets secondaires de l’huile CBD: Quels sont les risques?
Du balai, chocolats : Le cannabis suisse est sur le point de prendre votre place