Le CBD et le cerveau

Bien que de nombreux scientifiques considèrent le CBD comme un traitement potentiel pour divers problèmes de santé mentale, à ce jour, les recherches menées ne permettent toujours pas de comprendre clairement l’interaction du CBD avec l’activité cérébrale complexe et ses effets à long terme. Les produits à base de CBD peuvent être utilisés pour un certain nombre de raisons, dont l’une est l’augmentation de la concentration et de la productivité. Mais est-ce que le CBD peut y aider ? Voici ce que vous avez besoin de savoir sur l’utilisation du CBD pour améliorer la concentration. Dans cet article, nous allons  examiner les principaux sujets de recherche, les récentes découvertes et les explications sur la façon dont le CBD peut avoir un impact positif sur nos fonctions cérébrales.

L’interaction du CBD avec le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde, ou SEC en abrégé, est un système neuromodulateur qui joue un rôle important dans le développement du système nerveux central, la plasticité synaptique et la réponse aux perturbations endogènes et aux influences environnementales.

Le système endocannabinoïde est un réseau complexe qui comprend trois segments principaux qui sont décrits ci-dessous.

  • Les récepteurs cannabinoïdes – éléments responsables de la traduction et du relais des informations vers les cellules. Les récepteurs principaux sont les CB1R et les CB2R.
  • Endocannabinoïdes – molécules qui se lient aux récepteurs cannabinoïdes et les stimulent. L’AEA et le 2-AG sont deux des endocannabinoïdes majeurs.
  • Enzymes – éléments qui décomposent les endocannabinoïdes après leur utilisation. Les principales enzymes sont la FAAH et la MAGL.

Au total, il y a un énorme nombre de récepteurs qui sont concentrés dans le cerveau. Le CBD et le THC peuvent interagir avec les récepteurs cérébraux, modulant ainsi notre système immunitaire et les réponses du corps à la douleur ou à l’inflammation.

Vous pouvez trouver plus d’informations intéressantes sur le système endocannabinoïde et la façon dont le CBD peut éventuellement interagir avec celui-ci dans l’un de nos précédents articles de blog.

Le cannabidiol ou CBD est un composé chimique, un des plus de cent cannabinoïdes dérivés de la plante de cannabis. Il stimule la production d’endocannabinoïdes naturels dans le corps. En échange, plus d’endocannabinoïdes peuvent conduire à une meilleure régulation des systèmes physiques et mentaux, à des performances améliorées et à une santé meilleure. De diverses études ont montré que le cannabidiol peut potentiellement aider à combattre le stress et l’anxiété.

Le CBD peut affecter les sites récepteurs non-endocannabinoïdes du cerveau qui améliorent l’humeur et minimisent le stress. Pratiquement tout le monde sait que moins une personne est stressée et anxieuse, plus elle est capable d’être productive.

Voici quelques-unes des façons dont le CBD peut améliorer les fonctions cérébrales

De nombreux mécanismes complexes de notre corps sont impliqués dans le fonctionnement du cerveau. Pour avoir une idée plus précise de la façon dont le CBD agit sur de multiples activités cérébrales, nous nous sommes concentrés sur certains des plus importants effets qui méritent votre attention.

Activité anxiolytique

L’activité anxiolytique fait référence aux actions anti-anxiété. Les problèmes d’anxiété sont parmi les plus courants des troubles mentaux, émotionnels et comportementaux, affectant un huitième de la population mondiale, et qui sont devenus un sujet de recherche très important en psychopharmacologie. Voici un aperçu d’une recherche récente qui confirme que le CBD a un potentiel prometteur en tant qu’agent anxiolytique. L’étude conclut que le CBD est responsable de modulations et d’altérations de l’activité cérébrale, ce qui pourrait entraîner des effets thérapeutiques avérés tels que la réduction des niveaux d’anxiété.

Lien avec les récepteurs de la dopamine

La dopamine est une hormone qui est libérée lors des moments de plaisir, tels que la dégustation de délicieux plats ou les rapports sexuels. Elle est produite à partir des acides aminées tyrosines et phénylalanine, qui peuvent être obtenus grâce à des aliments riches en protéines. La dopamine joue de nombreux rôles dans le cerveau, principalement liés au mouvement, à la motivation et au renforcement du comportement.

Les cannabinoïdes peuvent se lier aux récepteurs de la dopamine et aider à réduire la dépendance à la nicotine ou à d’autres drogues. Cependant, le CBD n’a pas d’effet direct sur les niveaux de dopamine dans le corps. Il agit sur les récepteurs 5-HT1A présents dans de nombreuses zones du cerveau, en particulier dans les régions du plaisir où se produit l’activité de la dopamine.

Augmenter les taux de glutamate et de sérotonine

La sérotonine, quant à elle, est une substance chimique naturelle qui agit comme un neurotransmetteur, transférant des signaux entre les cellules nerveuses (appelées neurones) à travers le corps.

Selon cette étude, le CBD peut agir comme un “agoniste à affinité modérée” pour le récepteur 5-HT1a, ce qui veut dire qu’il augmente la liaison au récepteur de la même manière que la sérotonine. Ce mécanisme fait du CBD un agent thérapeutique potentiel pour des affections telles que l’anxiété et la dépression, en raison de ses effets sur la sérotonine.

Une autre étude a constaté que le CBD peut avoir un effet antidépresseur directement par le système sérotoninergique, car la co-administration de CBD avec un bloqueur de sérotonine annule les avantages de la prise de CBD seul.

Des études ont montré que le CBD peut augmenter les niveaux de glutamate et de sérotonine dans le corps, ce qui aide à contrôler les fonctions cérébrales et l’humeur. Ils jouent également un rôle dans l’apprentissage et la mémoire. En outre, le renforcement de l’homéostasie de ces neurotransmetteurs semble aider à soulager la dépression et peut améliorer davantage les fonctions cérébrales.

Le CBD peut agir sur le récepteur 1A de la sérotonine, qui offre le plus large éventail de possibilités. Cette propriété peut permettre au CBD d’aider à traiter des problèmes tels que la dépression, la douleur neuropathique et l’anxiété.

Stimulation de la neurogenèse

La neurogenèse est le procédé par lequel le cerveau forme de nouveaux neurones. Les neurones, aussi appelés cellules nerveuses, reçoivent des informations sensorielles et envoient des commandes à nos muscles pour bouger. Ils sont également responsables de la conversion et de la transmission de tous les signaux électriques entre chaque étape.

Alors pourquoi la neurogenèse est-elle importante ? On estime que la neurogenèse améliore nos compétences d’apprentissage et de mémorisation. Plusieurs facteurs peuvent stimuler la neurogenèse, dont :

  • l’exercice ;
  • l’activité mentale ;
  • le sommeil ;
  • la méditation;
  • l’activité sexuelle.

Selon plusieurs théories, le cannabidiol pourrait augmenter la neurogenèse en modulant le système endocannabinoïde. Comme le révèle l’étude, il a été constaté qu’un régime alimentaire riche en CBD favorisait la survie des neurones nouveau-nés chez les souris. Dans l’étude menée sur des souris soumises à un stress chronique, on a constaté que le CBD augmentait la différenciation neuronale, c’est-à-dire le processus de développement cellulaire.

Réduire les symptômes du TDAH

Le trouble du déficit de l’attention/hyperactivité ou TDAH est un trouble qui affecte le comportement des personnes. Le TDAH est un trouble cérébral dont les scientifiques ont montré qu’il se traduit par des différences dans le cerveau des enfants atteints de TDAH et que certaines de ces différences changent avec la croissance de l’enfant. Le TDAH est souvent associé à une variété de troubles concomitants, notamment l’anxiété et la dépression. Les personnes atteintes du TDAH peuvent sembler agitées, avoir des difficultés de concentration et agir de manière impulsive. Bien que le TDAH soit l’un des troubles mentaux les plus courants chez les enfants, il touche également environ 2,5 % des adultes.

Voici l’une des études qui souligne le potentiel prometteur du CBD pour lutter contre les symptômes du TDAH chez les adultes.

Ainsi, en aidant à soulager les symptômes du TDAH tels que l’hyperactivité et l’impulsivité, le CBD peut améliorer la concentration et la productivité.

Ce ne sont là que quelques-uns des troubles cérébraux pour lesquels le CBD peut être utile. Mais il y a quelques effets secondaires à tenir en compte, dont nous discuterons dans la section suivante.

Une remarque sur les effets secondaires

Plusieurs médicaments sont utilisés pour traiter les différents troubles du cerveau. Ainsi, il est important de mentionner que les médicaments traditionnels contre le TDAH sont classés en deux groupes principaux : les stimulants (ils agissent rapidement et sont largement utilisés) et les non-stimulants (moins susceptibles de provoquer des effets secondaires, bien qu’ils soient toujours possibles). Le premier groupe présente des effets secondaires tels que l’insomnie, les maux de tête et la perte de poids. Le second groupe, quant à lui, présente les principaux effets secondaires suivants : vertiges, nausées et perte de poids.

Et pour le CBD ? Selon cette étude, le cannabidiol est bien tolérable aux doses allant jusqu’à 1500 mg par jour. Une étude a montré une hausse de la toxicité hépatique (dans cette étude, les souris ont reçu des doses aiguës de CBD). De plus, comme le pamplemousse, le CBD affecte les enzymes qui sont essentielles au métabolisme des médicaments. Pour cette raison, avant d’utiliser le cannabidiol, vérifiez si les médicaments ou les compléments que vous prenez contiennent un “avertissement spécial pamplemousse”. Une autre étude rapporte que la prise de cannabidiol peut provoquer une sécheresse de la bouche et des yeux. D’autres effets secondaires possibles sont la somnolence, des problèmes gastro-intestinaux, des nausées et des changements de vigilance et d’appétit.  Un autre point à considérer est que les effets secondaires du CBD pourraient dépendre de la façon dont vous le consommez. Par exemple, l’inhalation de CBD peut provoquer de l’asthme ou d’autres maladies pulmonaires. Vous pouvez trouver plus d’informations sur le cannabidiol et ses effets secondaires dans notre article de blog. Vous pouvez également lire les effets secondaires possibles de la prise d’huile de CBD. N’oubliez pas que les lois concernant le CBD varient d’un pays à l’autre. En revanche, vous pouvez en savoir plus sur le cadre juridique du CBD en Europe.

Nous vous recommandons fortement de consulter un médecin avant de prendre des produits à base de CBD. De plus, il est préférable de commencer par de faibles doses si vous débutez avec le CBD et que vous n’en avez jamais consommé auparavant.

Pour finir

Le cerveau est l’un des plus importants organes du corps humain. Et comme toute autre partie de notre organisme, il a besoin d’être aidé, protégé et renforcé. Nous espérons que cet article a permis de vous fournir les informations dont vous avez besoin concernant l’effet potentiel du CBD sur les fonctions cérébrales. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant de mélanger le CBD à vos médicaments. Et gardez à l’esprit que des recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver les véritables bienfaits du CBD sur l’organisme. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Notre équipe de professionnels est toujours à votre disposition pour vous aider. Restez concentré et passez une journée productive !

Sources:

  1. 5 Mental Health Uses for CBD (https://www.verywellmind.com/mental-health-uses-for-cbd-4844875)
  2. The Endocannabinoid System and the Brain (https://www.researchgate.net/publication/229163258_The_Endocannabinoid_System_and_the_Brain)
  3. Evaluation of anxiolytic activity of the essential oil of the aerial part of Foeniculum vulgare Miller in mice (https://bmccomplementmedtherapies.biomedcentral.com/articles/10.1186/1472-6882-14-310)
  4. The Impact of Cannabidiol on Human Brain Function: A Systematic Review (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33551817/)
  5. Cannabidiol is a partial agonist at dopamine D2High receptors, predicting its antipsychotic clinical dose (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5315552/)
  6. Antidepressant-like effect induced by Cannabidiol is dependent on brain serotonin levels (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29885468/)
  7. An Update on Safety and Side Effects of Cannabidiol: A Review of Clinical Data and Relevant Animal Studies (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5569602/)
  8. How Does CBD Affect the Brain? (https://www.sfweekly.com/sponsored/how-does-cbd-affect-the-brain/)
  9. The Pro-neurogenic Effects of Cannabidiol and Its Potential Therapeutic Implications in Psychiatric Disorders (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7333542/)
  10. The Relationship Between ADHD and Depression (https://www.verywellmind.com/adhd-and-depression-4773762)
  11. Prevalence and correlates of adult attention-deficit hyperactivity disorder: meta-analysis (https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19252145/)
  12. Effectiveness of Cannabidiol oil in the management of ADHD and its co-morbidities: Review of the evidence (https://adc.bmj.com/content/105/Suppl_1/A228.1)
  13. Subtypes of Attention Deficit-Hyperactivity Disorder (ADHD) and Cannabis Use (https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/10826084.2013.841251)
  14. CEO Guide to CBD Oil for Focus, Sleep, and Anxiety (https://medium.com/authority-magazine/ceo-guide-to-cbd-oil-for-focus-sleep-and-anxiety-86d1f2c0718e)
  15. How to improve mental focus by using CBD (https://mogreenway.com/2021/01/26/how-to-improve-mental-focus-by-using-cbd/)
  16. Attention Deficit Hyperactivity Disorder (ADHD): Stimulant Therapy (https://my.clevelandclinic.org/health/treatments/11766-attention-deficit-hyperactivity-disorder-adhd-stimulant-therapy)
  17. CBD Oil for ADHD in Children and Adults: Does It Work? (https://www.healthline.com/health/adhd/cbd-oil-for-adhd)
  18. An Update on Safety and Side Effects of Cannabidiol: A Review of Clinical Data and Relevant Animal Studies (https://www.liebertpub.com/doi/10.1089/can.2016.0034)
  19. Hepatotoxicity of a Cannabidiol-Rich Cannabis Extract in the Mouse Model (https://www.mdpi.com/1420-3049/24/9/1694/htm)
  20. Vaping and Asthma: Is it Safe? (https://www.healthline.com/health/asthma/vaping-and-asthma)
Other intersting reading
Le chanvre et les véhicules : Est-ce possible?
Le chanvre et les matériaux de construction
Bulletin d’informations sur le CBD du 2 Avril 2021