Le CBD naturel vs le CBD de synthèse

Ce qui est naturel est toujours meilleur, et ce qui est synthétique est seulement une imitation bas de gamme, n’est-ce pas ? En réalité, la réponse n’est peut-être pas aussi simple qu’il n’y paraît. Dans cet article, nous allons aborder cette question en examinant de plus près les différences clés entre le CBD naturel et de synthèse.

Différence majeure

Ces deux sortes de CBD se différencient par la manière dont elles sont produites : le CBD naturel est directement dérivé de plants de cannabis sativa, tandis que la version synthétique est créée par le biais de procédés chimiques ou biologiques en laboratoire (par exemple, à l’aide de levure). Les composants synthétiques sont souvent utilisés pour fabriquer des produits médicamenteux. Le CBD de synthèse prend la forme d’une poudre cristalline qui peut rappeler l’isolat de CBD naturel.

Statut légal

Mis à part les différences les plus basiques entre les composants naturels et de synthèse, quelques autres aspects importants méritent notre attention. De manière générale, le CBD de synthèse subit des contrôles moins stricts que le CBD naturel, qui est régulé par la Convention unique des Nations Unies sur les stupéfiants et classé en Catégorie IV. Les produits au CBD avec une teneur en THC inférieure à 0,2% sont exempts des contrôles internationaux. Vous pouvez en apprendre plus sur la dernière décision des Nations Unies concernant le CBD dans l’un de nos articles. D’un autre côté, le CBD de synthèse n’est pas soumis aux réglementations internationales en tant que stupéfiant, car la Convention mentionne de manière spécifique « les fruits et fleurs du plant de cannabis ».

Que disent les études ?

Observons ces deux types de CBD d’un point de vue scientifique. Une étude souligne que le CBD de synthèse pourrait devenir une alternative raisonnable au CBD naturel. Cette étude démontre que le CBD de synthèse est généralement bien absorbé par voie orale. Cependant, une étude ultérieure affirme que le CBD de synthèse pourrait avoir plus d’effets secondaires en comparaison avec sa version naturelle. En outre, l’usage chronique de composants synthétiques a été associé à des problèmes de santé graves.

Coûts de production

En effet, synthétiser le CBD possède un certain nombre d’avantages. En fait, ce procédé met en jeu moins de substances chimiques que l’extraction au CO2 ou au gaz (vous pouvez en apprendre plus sur les moyens d’extraction du CBD dans l’un de nos articles précédents). Pendant la fabrication de CBD de synthèse, le risque d’obtenir la moindre substance résiduelle telle que des champignons ou des herbicides dans le produit final est évité. Par conséquent, les composants synthétiques sont parfaitement identiques et purs.

Pour ce qui est de la différence de coût de la fabrication à long terme de ces deux composants, malheureusement, jusqu’ici, il n’y a pas eu d’études pour la mesurer. Toutefois, la croyance générale est que la fabrication de substances chimiques de synthèse consomme moins et économise l’eau et les ressources en territoires. Après tout, la plupart des produits de synthèse sur le marché semblent moins cher, car le processus de production est moins sophistiqué et assez efficace.

Pour finir

Comme vous pouvez le voir à présent, le débat autour du CBD de synthèse est loin d’être clos. Malgré tout, nous remarquons que l’attitude générale du « ce qui est naturel est bien et ce qui est synthétique est mauvais » est assez malavisée. Nous espérons que des recherches et des études cliniques plus poussées nous aideront à connaître plus de détails et clarifier le sujet, mais pour l’instant, il n’y a pas grand-chose d’autre à faire que de rester à l’affût de toute évolution à ce sujet. Si vous avez d’autres questions à ce sujet ou concernant d’autres sujets liés au CBD, n’hésitez pas à contacter notre équipe de professionnels pour obtenir de l’aide.

Other intersting reading
Entretien avec Ilias Bulaid (2ème partie)
Bulletin d’informations hebdomadaire : 21 mai 2021
Les moyens de gérer l’anxiété et le stress