Les effets secondaires potentiels du CBD

Malgré le manque de recherches sur les véritables bienfaits du CBD, de différentes études ont démontré que le cannabidiol peut être utile au corps et à l’esprit. Cependant, certains effets secondaires peuvent survenir lors de la prise de CBD. Dans cet article, nous allons en parler.

1. Qu’est-ce que le CBD ?

En bref, le cannabidiol (abrégé en CBD) est un cannabinoïde ou composé chimique qui agit dans tout le corps, notamment dans certaines parties du cerveau. Il est dérivé de la plante de cannabis, mais contrairement à son homologue, le tétrahydrocannabinol (THC), qui est responsable de ce que l’on appelle “l’effet entourage”, le CBD que l’on trouve dans la plante de chanvre n’est pas intoxicant, et certains pensent qu’il pourrait avoir des effets positifs sur la santé et le bien-être.

2. Effets secondaires courants du CBD

Oui, chaque corps est différent. Ce qui est bon pour une personne peut être mauvais pour une autre. Néanmoins, le CBD peut aider à traiter l’anxiété, l’épilepsie, la douleur, la dépression, les troubles du sommeil, l’acné, etc. Cependant, chaque médaille a son revers, et le CBD a également des effets secondaires. Voyons ceux-ci de plus près.

2.1 Somnolence

Premièrement, le CBD peut aider à gérer l’anxiété et la douleur, des problèmes qui peuvent empêcher de s’endormir facilement. Deuxièmement, le CBD peut interagir directement avec les récepteurs du cerveau qui régulent le cycle veille-sommeil dans le corps. Alors, le CBD donne-t-il envie de dormir pendant la journée ? En termes simples, non, mais à des doses plus élevées, le CBD peut affecter les individus de différentes manières et provoquer une somnolence. Si vous ressentez cet effet secondaire, ne conduisez pas ou n’utilisez pas de poids lourds – réduisez simplement la dose que vous prenez. Si vous constatez que l’huile de CBD vous endort, ne la prenez pas plus tôt qu’une heure ou deux avant le coucher. Pour de nombreuses personnes, le moyen le plus efficace de favoriser un sentiment général de calme est de prendre de l’huile de CBD pour le sommeil le matin et le soir.

2.2 Troubles gastro-intestinaux

Les troubles gastro-intestinaux sont l’un des effets secondaires du CBD les plus courants. Ils peuvent inclure des vomissements, des diarrhées, des étourdissements et d’autres symptômes associés à des problèmes digestifs. Mais pourquoi cela se passe-t-il ? Tout simplement parce que certaines personnes ne digèrent pas correctement l’huile de CBD. De plus, les effets secondaires peuvent souvent être dus à la faiblesse de la réglementation des produits à base de CBD. Il n’existe pas de normes pour le dosage et la mesure de la sécurité, il est donc tout à fait possible qu’une personne consomme une quantité bien supérieure à ce que son corps peut supporter. Dans ce cas, elle sera simplement éliminée.

2.3 Bouche séche

En 2006, selon une étude menée sur des rats mâles, il a été constaté que les cannabinoïdes peuvent affecter les récepteurs endocannabinoïdes du cerveau en supprimant les récepteurs CB1 et CB2, qui contrôlent la production de salive. Ce qui entraîne une diminution temporaire de la salive et une bouche plus sèche. Heureusement, la solution est simple : boire plus d’eau que d’habitude (par exemple, boire un verre d’eau après avoir consommé de l’huile de CBD).

2.4 Interaction avec d’autres médicaments

Généralement, le CBD peut interagir avec certains médicaments. À ce propos, nous vous recommandons de consulter un médecin avant de prendre du CBD. N’oubliez pas que certains médicaments peuvent ne pas être efficaces lorsqu’ils sont pris avec du CBD. De plus, comme le pamplemousse, le CBD peut affecter les enzymes responsables et très importantes dans le métabolisme des médicaments. C’est pourquoi, avant de commencer à utiliser le cannabidiol, vérifiez toujours si les médicaments ou les compléments que vous prenez possèdent un label spécial indiquant l’avertissement “pamplemousse”.

2.5 Nausées

D’après des recherches et des avis de consommateurs, les gouttes d’huile de CBD peuvent éventuellement provoquer des malaises gastriques et des nausées. Même si le CBD est spécifiquement formulé pour traiter ces symptômes, ils peuvent être causés par une sensibilité de l’estomac, la prise de CBD à jeun (nous recommandons d’ingérer le CBD entre 30 minutes et une heure après les repas), et le goût ou la concentration peuvent déclencher des nausées si une quantité importante de CBD est consommée. En cas de maux d’estomac ou de nausées causés par le CBD, il est conseillé de réduire la dose jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux ou de boire de l’eau immédiatement après avoir pris l’huile de CBD pour l’évacuer de votre système.

2.6 Changements d’humeur ou d’appétit

Le cannabidiol peut agir sur l’humeur et l’appétit de plusieurs façons. Cela peut se produire en réduisant l’anxiété, en amenant les gens à manger plus que d’habitude ou à se comporter différemment. Le CBD peut également aider à augmenter l’appétit, mais surtout lorsqu’il est pris en combinaison avec des produits à base de THC. Nous vous recommandons de noter vos doses et d’être attentif à la façon dont vous vous comportez, pensez ou ressentez lorsque vous utilisez des produits à base de CBD.

3. Effets secondaires rares du CBD

Dans cette partie, nous allons aborder certains des effets secondaires les moins courants que vous pouvez ressentir lorsque vous prenez du CBD.

3.1 Maux de tête et migraines

À vrai dire, le risque que les maux de tête fassent partie des effets secondaires de l’huile de CBD est assez faible, étant donné que le CBD peut être utilisé pour soulager les maux de tête et les migraines. Par contre, ces maux sont ressentis par des individus après avoir utilisé de l’huile de chanvre CBD et sont généralement causés par la marque d’huile utilisée, l’huile de base de la teinture, les solvants ou les ingrédients de mauvaise qualité.

3.2 Efficacité accrue

L’efficacité probable du CBD peut augmenter au fur et à mesure de son utilisation. Cela signifie qu’une personne peut ne pas avoir besoin de prendre la même quantité de CBD pour obtenir le même effet désiré. Ce qui signifie aussi qu’après quelques mois d’utilisation, vous devriez réduire la dose pour voir si vous ressentez les mêmes résultats.

3.3 Hypotension artérielle

Par ailleurs, le CBD peut agir comme un anticoagulant et éventuellement faire baisser la tension artérielle. Cela peut présenter un danger réel pour les personnes prenant des anticoagulants. Les personnes qui ont à subir une intervention chirurgicale doivent cesser de prendre du CBD une semaine avant l’opération prévue. Il faudrait également en discuter avec votre médecin si vous prévoyez de subir une opération.

Il y a plusieurs contre-indications pour lesquelles vous ne devriez pas prendre de CBD :

  1. Si vous êtes enceinte ou tentez de l’être, nous vous recommandons d’éviter de prendre du CBD.
  2. Un système immunitaire faible est une indication de ne pas prendre de CBD.
  3. Si vous souhaitez remplacer votre traitement actuel, il est préférable de ne pas consommer de CBD.

4. Pour finir

Les effets secondaires du CBD sont nombreux et différents. Alors comment les éviter ou les réduire au minimum ? Nous vous conseillons de consulter votre médecin avant de consommer du CBD, de ne choisir que des fabricants réputés, de demander des résultats de tests tiers et de ne pas vous surdoser. Et n’oubliez pas que nous sommes tous différents, et que si le CBD ne cause pas de gros effets secondaires pour une personne, il pourrait en causer pour une autre. Soyez donc prudent, demandez à des professionnels si vous avez des questions et ne choisissez que des produits CBD de bonne qualité.

5. Sources

  1. Health Benefits of CBD (https://www.webmd.com/diet/health-benefits-cbd)
  2. Cannabidiol (CBD)-what we know and what we don’t (https://www.health.harvard.edu/blog/cannabidiol-cbd-what-we-know-and-what-we-dont-2018082414476)
  3. What Is CBD Oil? (https://www.verywellhealth.com/cbd-oil-benefits-uses-side-effects-4174562)
  4. What CBD And Grapefruit Have In Common When It Comes To Drug Interactions: Risks You Should Know (https://www.forbes.com/sites/daviddisalvo/2019/06/30/what-cbd-and-grapefruit-have-in-common-when-it-comes-to-drug-interactions-risks-you-should-know/?sh=5e3023e3719d)
  5. An Update on Safety and Side Effects of Cannabidiol: A Review of Clinical Data and Relevant Animal Studies (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5569602/)
  6. Regulation of nausea and vomiting by cannabinoids (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3165951/)
  7. Can CBD Oil Cause Headaches? Here’s When, and Why! (https://prescriptionhope.com/blog-can-cbd-oil-cause-headaches/)
  8. What Are the Side Effects of CBD Oil? (https://www.thestreet.com/lifestyle/what-are-the-side-effects-of-cbd-oil-14933788)
  9. Tetrahydrocannabinol and cannabidiol alter cytokine production by human immune cells (https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0162310998000411)
AUTRE LECTURE INTÉRESSANTE
L’ABC des e-liquides du CDB
Les produits CBD de Marry Jane pour un meilleur sommeil
L’isolat de CBD est-il légal pour les athlètes professionnels ?