Les méthodes les plus populaires d’extraction du CBD

Dans l’un de nos articles précédents, nous avons brièvement mentionné le processus d’extraction du CBD. Aujourd’hui, nous allons vous détailler plus précisément les méthodes utilisées par les producteurs pour créer les meilleurs produits au CBD. Découvrons tout cela ci-dessous.

Qu’est-ce que l’extraction du CBD ?

De manière générale, l’extraction du CBD est un procédé utilisé pour obtenir du cannabidiol à partir de chanvre. Puisqu’il y a de nombreux produits finaux au CBD différents, le processus d’extraction peut varier de l’un à l’autre. Dans la section suivante, nous allons expliquer les méthodes d’extraction les plus populaires qui utilisent différentes substances (solvant, huile d’olive, vapeur et dioxyde de carbone) pour arriver aux résultats attendus.

L’extraction par solvant

La première méthode que nous allons voir est celle qui utilise des solvants. Avec cette méthode, les parties coupées de la plante sont trempées ou rincées avec de l’éthanol propre à la consommation ou un hydrocarbure, ce qui extrait les composants attendus. Il y a des différences dans la suite du procédé selon le solvant utilisé :

  • Dans le cas d’un hydrocarbure, le mélange qui contient les cannabinoïdes et les autres composants est purifié et la plupart du solvant est retiré. Ensuite, le solvant restant est nettoyé ce qui laisse une huile de CBD concentrée.
  • Si de l’éthanol est utilisé, le liquide obtenu est distillé pour séparer l’huile de chanvre de l’éthanol puis en isoler les composants.

L’extraction avec de l’huile d’olive

Un autre ingrédient qui peut être utilisé pour obtenir du cannabidiol est l’huile d’olive. Lors de ce procédé, le chanvre brut est chauffé jusqu’à une certaine température, puis mélangé avec l’huile et chauffé de nouveau pour obtenir les cannabinoïdes. Au final, le produit ressemblera plus à une huile de CBD qu’à un extrait concentré car l’huile d’olive ne s’évapore pas comme les solvants utilisés dans la méthode précédente.

La distillation à la vapeur

La méthode suivante est la distillation à la vapeur. La vapeur est utilisée pour séparer les cannabinoïdes de la matière végétale. La vapeur qui résulte de ce procédé, pleine des composants recherchés, est ensuite refroidie et condensée. L’étape finale du processus est de séparer l’huile ainsi acquise de l’eau.

L’extraction au CO2

La dernière méthode, mais non des moindres, est l’extraction au CO2 au dioxyde de carbone. Ce procédé exige généralement trois chambres. Dans la première, le dioxyde de carbone est changé en liquide par une augmentation de la pression et une diminution importante de la température. Ensuite, les deux s’élèvent lentement jusqu’à ce que le dioxyde de carbone liquide atteigne le stade auquel il est moitié liquide et moitié vapeur. Puis la substance est injectée dans une seconde chambre qui contient la matière végétale issue du chanvre. Le dioxyde de carbone passe à travers le chanvre, extrayant l’huile enrichie de cannabinoïdes et d’autres composants à l’intérieur de la matière végétale. Enfin, l’huile et le dioxyde de carbone entrent dans la dernière chambre, où ils sont séparés et où le reste du dioxyde de carbone s’évapore. Il ne reste qu’un extrait d’huile de CBD hautement concentré.

Pour finir

Nous avons regardé de plus près les méthodes les plus populaires d’extraire le cannabidiol. Comme vous avez pu le voir, différentes substances peuvent être utilisées pour arriver au résultat désiré. Veuillez garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un article « DIY ». Nous vous rappelons fortement que l’extraction du cannabidiol est un procédé strictement contrôlé par la loi, qui est donc autorisé uniquement sous une licence adéquate. Si vous avez la moindre question au sujet de cet article, n’hésitez pas à nous contacter.

AUTRE LECTURE INTÉRESSANTE
Bulletin d’informations hebdomadaire : 27 août 2021
Bulletin d’informations hebdomadaire : 28 mai 2021
Le cannabis médical et le cannabis légal