Le cannabis médical et le cannabis légal

Pour commencer, jetons un œil aux dernières actualités. Le gouvernement espagnol a voté pour établir un sous-comité dont la mission sera d’enquêter sur l’impact des systèmes où le cannabis médical est réglementé. De plus, chez le voisin français, des étapes ont été franchies dans la légalisation du cannabis. Ce sont seulement deux exemples récents de pays européens explorant le potentiel du cannabis médical et prenant des mesures pour avancer vers sa légalisation. En fait, l’usage médical et légal du cannabis intéresse le monde entier. Dans cet article, nous allons donc explorer les divers bienfaits de l’usage médical et légal du cannabis à la fois pour les individus et pour les gouvernements à travers le monde.

L’usage du cannabis médical

Le cannabis médical désigne les dérivés de la plante cannabis sativa utilisés pour soulager des symptômes liés à des maladies et des troubles chroniques sérieux. Quelle est la différence entre cannabis et marijuana ? Cette question sème la confusion chez de nombreuses personnes, alors nous souhaiterions clarifier la situation une bonne fois pour toute. De manière générale, cannabis est le genre de la plante tandis que marijuana désigne l’espèce. La marijuana n’est que l’une des variétés parmi environ 700 souches de cannabis.

La marijuana médicale est riche en THC. Cependant, lorsqu’elle est prescrite par un médecin, elle peut également être disponible sous d’autres formes (capsules, huiles, aliments, etc..) avec un potentiel psychoactif moins élevé pour se conformer à la réglementation locale.

Dans quelles situations le cannabis médical est-il généralement utilisé ? Voici une liste de ses principales applications :

L’usage du cannabis en Suisse

De nos jours, la Suisse est devenue la capitale de l’Europe en ce qui concerne la production et l’exportation d’herbe et de cannabis légaux. Le seuil de THC en Suisse (1 %) est également le plus élevé en Europe. Dans cet article, vous en saurez plus sur la raison pour laquelle ce pays est considéré comme la plaque tournante du CBD en Europe.

Posséder de petites quantités de marijuana riche en THC n’est pas considéré comme un crime mais peut entraîner des amendes. Sous la réglementation actuelle, les patients peuvent obtenir une permission et une prescription pour l’usage de cannabis médical directement auprès d’un médecin, alors que l’année dernière encore il était obligatoire d’obtenir une autorisation supplémentaire de la part du Bureau fédéral suisse de la santé publique.

L’usage du cannabis en Europe

La plupart des pays européens autorisent les produits au CBD avec une teneur en THC extrêmement basse voire nulle. En ce qui concerne le cannabis médical, plusieurs pays européens l’ont légalisé, comme la Suisse, le Danemark, le Royaume-Uni, la Finlande, Chypre, les Pays-Bas, l’Italie, la Croatie et la République Tchèque. Certains pays comme la Slovénie, la Belgique ou l’Autriche ont légalisé les médicaments dérivés du cannabis. Cependant, dans certains pays européens comme l’Albanie, la Lettonie, la Russie, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, la Slovaquie et la Serbie, le cannabis médical est illégal.

Pour finir

Le statut légal du cannabis médical varie énormément à travers l’Europe. Malgré tout, nous recevons des nouvelles encourageantes en provenance de différents pays chaque semaine, portant sur les études cliniques et les initiatives législatives pour un usage étendu du cannabis médical ou de la marijuana et sa décriminalisation. Les experts pensent que ces décisions ne fourniront pas seulement aux pays des opportunités économiques et d’investissements mais les aideront également à combattre le marché noir et créer des emplois.

Other intersting reading
Recette de chocolat chaud au CBD
Les méthodes les plus populaires d’extraction du CBD
Bulletin d’informations hebdomadaire : 7 mai 2021