Rencontrez l’équipe Marry Jane : Entrevue avec Afrim Saliu (Partie 1)

Mesdames et messieurs, nous sommes le lundi. Nous commençons donc une nouvelle semaine de travail par une entrevue avec un membre de l’équipe de Marry Jane. Et notre conversation se promet d’être riche d’informations et de faits intéressants, car le membre de l’équipe à qui nous parlons aujourd’hui sait vraiment ce qu’il fait. L’article d’aujourd’hui est la première partie de notre entrevue avec Afrim Saliu qui est le cofondateur et le directeur général de l’entreprise. Ci-dessous, vous découvrirez le parcours d’Afrim, la première fois qu’il a entendu parler du CBD, quand il a rejoint Marry Jane et ce qui fait selon lui la spécificité de l’entreprise. Vous êtes déjà excité et vous voulez savoir les produits Marry Jane préférés d’Afrim ? Alors installez-vous confortablement et profitez de la lecture car nous commençons maintenant notre conversation !

Afrim, traditionnellement, nous commençons nos entretiens par quelques informations personnelles. Parlez-nous un peu de vous : D’où venez-vous ? Où avez-vous grandi et qu’avez-vous étudié ?

Je suis né dans le nord de la Macédoine et j’ai grandi dans un petit village près de Bâle. Mes amis me décrivent comme très déterminée, ou plutôt comme une “bête de somme”. Je suis issu du secteur de la construction. Plus précisément, j’ai travaillé comme employé pendant près de 10 ans en tant que planificateur des services du bâtiment, spécialisé dans le chauffage/la climatisation. Aujourd’hui, je suis le directeur général et j’emploie environ 90 personnes.

Vous rappelez-vous la première fois que vous avez entendu parler du CBD ? C’était quand ? Comment vous êtes-vous senti à ce moment-là ?

Je crois que c’était en 2014, la première chose que j’ai faite c’est google, mais sans grand succès, il fallait chercher longtemps jusqu’à trouver les trois lettres liées au cannabis. J’ai alors immédiatement pensé à un ami d’école épileptique qui se soignait déjà avec du cannabis contenant du THC, que cette “lumière de cannabis” pourrait également aider.

Qu’est-ce qui vous a décidé à créer une entreprise qui travaille dans le secteur du CBD ?

Avec mon frère, nous étions l’un des premiers producteurs de CBD. Nous avons ensuite ouvert les premières boutiques en Suisse, c’est-à-dire à peu près fin septembre 2016, puis est venu le boom, où nous avons également rencontré les fondateurs actuels de Marry Jane. Et c’est ainsi que Marry Jane est né en 2017.

Avez-vous déjà imaginé que le CBD pourrait être votre activité ?

Pas au tout début. L’idée était loin d’imaginer que l’acceptation du cannabis se développe si rapidement après tout.

Quelle a été la partie la plus difficile ou la plus stimulante de la mise en place de Marry Jane ?

Cela a commencé très tôt, par exemple pour ouvrir un compte bancaire ou louer un espace de production, car le cannabis n’était pas un sujet accepté, seules les annulations venaient. Puis elle s’est poursuivie avec le personnel, car il n’y avait pas de professionnels du cannabis formés. Chaque jour est un nouveau défi et, en tant qu’équipe bien rodée, il est également agréable d’éliminer ces obstacles.

Quels sont vos produits préférés parmi les produits Marry Jane ?

Notre équipe de développement apporte constamment de nouveaux produits et je privilégie tous les produits Marry Jane. En ce moment, je suis tombée amoureuse de nos fleurs lyophilisées.

Chers amis, voici la fin de la première partie de notre conversation avec Afrim Saliu, le cofondateur et directeur général de la société. L’avez-vous trouvée intéressante ? On l’espère bien. En effet, la deuxième partie est encore plus fascinante et amusante. Elle sera bientôt disponible, alors ne la ratez pas sur notre blog. Si vous avez des questions ou des commentaires à adresser à notre équipe de professionnels qui est toujours prête à vous aider, n’hésitez pas à nous contacter. Gardez aussi un œil sur le contenu de notre blog, qui contient des articles informatifs le mercredi et des bulletins d’information hebdomadaires d’actualité le vendredi. Restez en sécurité et passez une semaine productive !

AUTRE LECTURE INTÉRESSANTE
Bulletin d’informations hebdomadaire: 16 avril 2021
Qu’est-ce que les terpènes et que faut-il savoir à ce sujet ?
Bulletin d’informations mensuel : Octobre 2021